Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

L’appropriation du problème par des élèves en sciences expérimentales lors d’une « démarche d’investigation » : cas d’élèves français âgés de 14 ans

chimiephysiquescience.wordpress.com

Les 7 étapes de la démarche d’investigation

  1. L’observation et la situation initiale. …
  2. La formulation d’une question, la problématisation. …
  3. La recherche d’hypothèses. …
  4. L’investigation et la confrontation aux hypothèses. …
  5. L’échange argumenté …
  6. La conclusion avec l’acquisition de connaissances. …
  7. La mobilisation des connaissances

La démarche d’investigation

Amener les élèves à mettre en œuvre une démarche d’investigation, c’est proposer aux élèves de mener une enquête s’appuyant sur une diversité de démarches scientifiques.

Amener les élèves à mettre en œuvre une démarche d’investigation, c’est proposer aux élèves de mener une enquête à partir d’une situation problème proposée par le professeur. Une démarche scientifique s’appuiera nécessairement sur des faits, des observations, des mesures : cette contrainte permet notamment de distinguer l’opinion de l’argumentation scientifique. L’appropriation du problème par les élèves est essentielle pour que la démarche prenne réellement sens. La phase de recherche proprement dite (ou résolution du problème par les élèves) ne doit pas se résumer à une succession d’étapes prédéfinies dans un ordre immuable. L’observation, la manipulation, l’expérimentation, la modélisation, la recherche documentaire sont des modalités possibles de démarche scientifique qui peuvent s’articuler entre elles sans ordre prédéfini. Aucune d’entre elles n’est un incontournable : le choix et l’articulation de ces étapes définissent une variété de démarches scientifiques possibles au regard de la problématique abordée.

Documents à télécharger

voir le site auteur https://pedagogie.ac-rennes.fr/spip.php?article2671

LA « RESOLUTION DE PROBLEMES COMME RECHERCHE » : UNE CONTRIBUTION AU PARADIGME CONSTRUCTIVISTE DE L’APPRENTISSAGE DES SCIENCES
Carlos José Furiô Mas Jacinto Iturbe Barrenetxea José Vicente Reyes Martin


La proposition que nous présentons dans cet article est une contribution pour
orienter l’enseignement vers des modèles de résolution de problèmes qui
soient en cohérence avec la créativité du travail scientifique. R s’agit défaire
résoudre des problèmes ouverts intéressants pour l’élève et favorisant la
pensée productive, non seulement dans les processus de résolution des
problèmes mais en les insérant dans des processus d’apprentissage
constructiviste des sciences.
Ce travail s’appuie sur les études et les résultats obtenus dans l’application
du « Modèle de Résolution de Problèmes comme Recherche » et dans la
conception et la réalisation de travaux pratiques, principalement en physique
et chimie. Nous faisons une proposition didactique qui consiste à considérer
ces activités de l’enseignement des sciences, initialement isolées, comme des
composantes d’un même processus d’enseignement s’appuyant sur le
traitement de situations problématiques ouvertes avec une orientation
similaire à celle qui constitue réellement un travail de recherche.

https://chimiephysiquescience.wordpress.com/2020/06/24/continuite-pedagogique-sciences-physiques-connectees/

Pour lire article complet allez au site http://ife.ens-lyon.fr/publications/edition-electronique/aster/RA019-07.pdf

Pour connaître comment rendre l’enseignement attractif et améliorer son rendement intérieur et extérieur, il faut impliqué les apprenants d’une façon active dans l’acte d’enseignement/apprentissage. Pour cela, les activités scolaires à l’intérieur et à l’extérieur de la classe sont indispensables. construire une idée sur ce qu’est la méthode d’investigation suivez le lien ci-dessous

https://journals.openedition.org/rdst/1515

https://chimiephysiquescience.wordpress.com/2021/07/09/comprendre-lapproche-par-competences l’approche par compétences a été adopté par les écoles afin d’améliorer leur rendement et concilier les programmes aux exigences sociales et économiques
https://chimiephysiquescience.wordpress.com/2021/07/18/lepistemologie-robert-blanche/ l’épistémologie est un discours sur la science

Publié par zeggaoui el mostafa

professeur agrégé de physique et chimie ; militant pour l'apprentissage et la diffusion de la culture scientifique en général , physique chimique essentiellement , ainsi que , je contribue à développer un projet d'apprentissage scientifique à distance , en aidant les élèves en publiant un ensemble de leçons et des exercices de physique chimique , du cycle secondaire qualifiant marocain

3 commentaires sur « L’appropriation du problème par des élèves en sciences expérimentales lors d’une « démarche d’investigation » : cas d’élèves français âgés de 14 ans »

  1. La résolution de problèmes a été explicitement introduite dans le nouveau programme de spécialité
    de la classe de terminale S entré en application à la rentrée scolaire 2012. L’aptitude à résoudre un
    problème fait partie des grandes compétences du XXIème siècle, compétences qui devront être
    construites dans les écoles de demain. D’après l’OCDE1
    , on constate ces dernières décennies une forte augmentation des emplois requérant de solides compétences en résolution de problèmes.

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :