Ondes gravitationnelles : des dizaines de collisions de trous noirs testent la relativité générale


Question : c’est quoi une onde gravitationnelle ? Comment se propage-t-elle dans l’univers depuis sa naissance !? Comment peut-on les détecter ?

Pour connaître plus sur ce sujet intéressant , suivez le lien ci-dessous

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/ondes-gravitationnelles-ondes-gravitationnelles-dizaines-collisions-trous-noirs-testent-relativite-generale-83969/

Onde gravitationnelle , c’est quoi ?

Description

En physique, une onde gravitationnelle, appelée parfois onde de gravitation, est une oscillation de la courbure de l’espace-temps qui se propage à grande distance de son point de formation. Wikipédia

ONDES GRAVITATIONNELLES ?

Carte mentaleÉlargissez votre recherche dans Universalis

Dans la formulation de la relativité générale, une onde gravitationnelle est l’équivalent d’une onde électromagnétique (radio, lumineuse…) lorsqu’on considère un phénomène gravitationnel. Les équations d’Einstein qui régissent la théorie moderne de la gravitation prédisent que, de façon semblable au rayonnement de photons qui accompagne l’accélération d’une particule électriquement chargée et emporte une partie de l’énergie de cette particule, l’émission d’une onde gravitationnelle accompagnerait certaines modifications de la distribution de masse d’un système. Comme l’onde électromagnétique, l’onde gravitationnelle transporte de l’énergie et se déplace à la vitesse de la lumière, mais aucun formalisme cohérent ne sait actuellement la quantifier en « gravitons » comme l’onde électromagnétique l’est en termes de photons. L’émission d’ondes gravitationnelles disparaît dans la limite des champs de gravitation variant faiblement avec le temps – la limite « classique » où la relativité générale s’identifie avec la théorie de la gravité de Newton. La faiblesse intrinsèque de l’interaction gravitationnelle rend extraordinairement difficile la mise en évidence expérimentale de ce type d’onde. Le signal détecté en septembre 2015 par l’expérience LIGO – et son adéquation avec le signal attendu pour la coalescence de deux trous noirs – a été la première indication expérimentale de la pertinence de ce concept issu de la physique théorique. Il est l’événement fondateur d’une nouvelle astronomie de l’univers lointain et en particulier de ses événements les plus violents.

D’après Universalis https://www.universalis.fr/encyclopedie/ondes-gravitationnelles/

https://chimiephysiquescience.wordpress.com/2020/11/17/les-trous-noirs-supermassifs-fabriquent-des-spaghettis-et-des-crepes-stellaires/
https://chimiephysiquescience.wordpress.com/2020/09/21/la-revolution-de-la-relativite-generale-avec-einstein-sciences-et-avenir/

Publié par zeggaoui el mostafa

professeur agrégé de physique et chimie ; militant pour l'apprentissage et la diffusion de la culture scientifique en général , physique chimique essentiellement , ainsi que , je contribue à développer un projet d'apprentissage scientifique à distance , en aidant les élèves en publiant un ensemble de leçons et des exercices de physique chimique , du cycle secondaire qualifiant marocain

4 commentaires sur « Ondes gravitationnelles : des dizaines de collisions de trous noirs testent la relativité générale »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :