Circuit RLC série , libre


CONTENUS

  • Décharge oscillante d’un condensateur dans une bobine.
    Influence de l’amortissement : régimes périodique, pseudo-périodique, apériodique.
    Période propre et pseudo-période.
    Interprétation énergétique : transfert d’énergie entre le condensateur et la bobine, effet Joule.
    Résolution analytique dans le cas d’un amortissement négligeable.
    Expression de la période propre T0 = 
    Entretien des oscillations.

COMPÉTENCES EXIGIBLES

  • Définir et reconnaître les régimes périodique, pseudo-périodique et apériodique.
    Savoir tracer l’allure de la tension aux bornes du condensateur en fonction du temps pour les régimes périodique, pseudo-périodique et apériodique.
    Dans le cas d’un amortissement négligeable, effectuer la résolution analytique pour la tension aux bornes du condensateur ou la charge de celui-ci.
    En déduire l’expression de l’intensité dans le circuit.
    Connaître l’expression de la période propre, la signification de chacun des termes et leur unité.
    Savoir que le dispositif qui entretient les oscillations fournit l’énergie évacuée par transfert thermique.
    Savoir interpréter en terme d’énergie les régimes périodique, pseudo-périodique, apériodique et entretenu.
    Savoir exploiter un document expérimental pour:
    – identifier les tensions observées,
    – reconnaître un régime
    – montrer l’influence de R et de L ou C sur le phénomène d’oscillations
    – déterminer une pseudo-période.
https://chimiephysiquescience.wordpress.com/2020/08/02/3209/
  • Savoir-faire expérimentaux
    Réaliser un montage électrique à partir d’un schéma.
    Réaliser les branchements pour visualiser les tensions aux bornes du condensateur et de la résistance supplémentaire éventuelle.
    Montrer l’influence de R, L et C sur le phénomène observé.
    Mesurer une pseudo-période et une période.
    Utiliser un oscilloscope : – le régler : mode balayage, finesse du trait, réglage du “zéro”, choix de la sensibilité verticale et choix d’une base de temps, sélection des voies ;
    – repérer les tensions observables simultanément dans un circuit ;
    – visualiser et déterminer les caractéristiques d’une tension;
    – visualiser l’image d’une intensité;
    – visualiser simultanément deux tensions
https://chimiephysiquescience.wordpress.com/2021/02/12/oscillations-libres-du-circuit-rlc-serie-cours/

cours RLC série complet terminale science SM et expérimentale, cliquez sur le lien ci-dessous ou bien sur le lien qui est au-dessous d’une image

https://www.coursuniversel.com/circuit-rlc/

https://chimiephysiquescience.wordpress.com/2021/04/04/pourquoi-ne-sent-on-pas-que-la-terre-tourne-2/

Free RLC circuit Lesson

English document, RLC circuit

an RLC circuit is an electrical circuit consisting of a resistor (R), an inductor (L), and a capacitor (C), connected in series or in parallel. The name of the circuit is derived from the letters that are used to denote the constituent components of this circuit, where the sequence of the components may vary from RLC.

The circuit forms a harmonic oscillator for current, and resonates in a similar way as an LC circuit. Introducing the resistor increases the decay of these oscillations, which is also known as damping. The resistor also reduces the peak resonant frequency. In ordinary conditions, some resistance is unavoidable even if a resistor is not specifically included as a component; an ideal, pure LC circuit exists only in the domain of superconductivity, a physical effect demonstrated to this point only at temperatures far below and/or pressures far above what are found naturally anywhere on the Earth’s surface.

RLC circuits have many applications as oscillator circuitsRadio receivers and television sets use them for tuning to select a narrow frequency range from ambient radio waves. In this role, the circuit is often referred to as a tuned circuit. An RLC circuit can be used as a band-pass filterband-stop filterlow-pass filter or high-pass filter. The tuning application, for instance, is an example of band-pass filtering. The RLC filter is described as a second-order circuit, meaning that any voltage or current in the circuit can be described by a second-order differential equation in circuit analysis.

The three circuit elements, R, L and C, can be combined in a number of different topologies. All three elements in series or all three elements in parallel are the simplest in concept and the most straightforward to analyse. There are, however, other arrangements, some with practical importance in real circuits. One issue often encountered is the need to take into account inductor resistance. Inductors are typically constructed from coils of wire, the resistance of which is not usually desirable, but it often has a significant effect on the circuit

Publié par zeggaoui el mostafa

professeur agrégé de physique et chimie ; militant pour l'apprentissage et la diffusion de la culture scientifique en général , physique chimique essentiellement , ainsi que , je contribue à développer un projet d'apprentissage scientifique à distance , en aidant les élèves en publiant un ensemble de leçons et des exercices de physique chimique , du cycle secondaire qualifiant marocain

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :