Apprentissage à distance, enjeux et défi


Problème : apprentissage numérique à distance est pratiqué il y a longtemps dans les pays développés, mais l’arrivée soudaine de la pandémie et l’instauration d’un confinement total a poussé les autres pays à penser aussi à ce type d’enseignement

L’arrêt subite des leçons dans les classes, ce type d’apprentissage qui a était privilégié par les systèmes éducatifs classique, qui exige la présence des apprenants dans des classes animées par des personnes compétentes, ne favorise l’acquisition de l’autonomie et ne rend pas les étudiants responsable de leurs apprentissage.

c’est vrai, il permet d’accélérer le processus de l’apprentissage, de faciliter l’acquisition des savoirs et de focaliser la pensée des élèves sur le sujet à étudier , un sujet prédéfini et fixer par la personne compétente ; mais ne permet beaucoup aux gens de s’exprimer et de faire des productions originales.

Mais, c’est la forme d’apprentissage préconisé par les états et les établissements à des fins divers, il y en a qui le défend parce que il leurs permet de contrôler le type des connaissances inculquer aux futurs citoyens, il y en a qui en profite pour s’enrichir , comme il y en a qui voit dans ce type d’enseignement un moyen efficace d’homogénéisation, en imposant une façon unique d’apprentissage et de penser aux citoyens , en adoptant des méthodes dogmatique, passifs, qui incitent à l’admission d’un savoir préétablis  . . .

à travers un système de reproduction, qui donne plus d’importance aux certificats délivrés par les établissements dont l’état à confier cette tache de formation des citoyens –les gardes du savoir- ; et qui donne peu d’importance aux compétences ; par habitude, par fois par ignorance les gens croyaient que c’est le seul système de formation efficace qui permet de transmettre le savoir d’une génération à une autre, et que les certificats délivrés aux apprenants est le garant d’une bonne formation.

Soudain, tout le monde se trouve privé de ce type d’enseignement , en face d’une situation imprévu, à cause d’un minuscule fort vivant –COVID-19- qui a obligé les états à fermer les écoles et les établissements de formation, alors que l’année scolaire est juste à son milieu, les programmes inachevés, et ne sachent pas quoi faire pour sauver la crédibilité des certificats qui doivent être délivrés  aux diplômés de cette année.

Surtout par souci de garder ces adolescents aux foyers et les empêcher de sortir à la rue, eux qui étaient toujours considérés comme source de turbulence et d’agitation sociale. c’est pourquoi, il faut les occuper et les dompter jusqu’à la fin de l’année scolaire, plutôt à la fin du confinement sanitaire.

Dans cette objectif, tous le monde a pensé à l’apprentissage à distance, surtout que les moyens techniques le permettent pour la plupart des apprenants. Comme la fin justifie le moyen, sous pression du temps, beaucoup ont pensé à créer des classes virtuelle sur des plateformes disponibles sur l’internet, sans contact direct et visuel avec la personne compétente, une façon qui voulait reproduire l’ancien système d’apprentissage , sans tenir compte de la nouvelle situation de l’apprenant fictif, qui a appris d’autres habitudes seul dans cette longue période de confinement : dormir et se lever quand il veut , décider et choisir  chaque jour de ce qu’il voudrait travailler selon ses besoins et son tempérament –pas d’empois de temps unique- . ça pour les bons éléments qui voudrait étudiés à leurs volonté, par contre les élèves qui sont en situation difficile et qui n’apprennent même pas en classe –malheureusement, c’est le cas de la majorité actuellement- se comportaient eux et leurs familles comme si ils ne sont pas concernés, bien sûr ils ont des portables, mais à d’autres utilisation, se distraire et rigoler sans arrêt en attendant des jours meilleurs.

apprendre-par-le-jeu.com

Pour moi, j’ai trouve que le moyen convenable pour permettre à mes élèves de continuer chacun selon sa capacité et au moment qui lui convient était de concevoir un site spécialisé, qui contenait des vidéos pour leurs illustrer les concepts qu’ils doivent apprendre pour chaque leçon, les leçons écrite pour leurs faire apprendre et comprendre les notions à retenir et les démonstrations des théorèmes et des lois, des fiches méthodes et d’exercices pour s’entraîner à appliquer les relations étudiés, des séries de devoir à faire pour s’exercer et s’auto-évaluer en face de cas semblable aux examens

Publié par zeggaoui el mostafa

professeur agrégé de physique et chimie ; militant pour l'apprentissage et la diffusion de la culture scientifique en général , physique chimique essentiellement , ainsi que , je contribue à développer un projet d'apprentissage scientifique à distance , en aidant les élèves en publiant un ensemble de leçons et des exercices de physique chimique , du cycle secondaire qualifiant marocain

3 commentaires sur « Apprentissage à distance, enjeux et défi »

  1. L’instauration de l’enseignement à distance, certe n’est pas une chose facile, adoption d’une démarche progressive en plus d’une compagne de sensibilisation, l’accompagnement des apprenants en les aidants à profiter des ressources d’informations et de communication dont ils disposent peut faciliter l’appropriation de cette démarche par les parents et les apprenants

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :